Bienvenue sur le site de l'APRR
Vous utilisez actuellement un navigateur obsolète ne vous permettant pas de profiter des fonctionnalités du site. Afin de bénéficier d'une navigation satisfaisante, merci d'installer un navigateur Web de nouvelle génération. Vous trouverez ci-dessous une liste de navigateurs optimisés téléchargeables en toute sécurité :

Télécharger Microsoft Edge Edge Télécharger Apple Safari Safari Télécharger Google Chrome Chrome Télécharger Mozilla Firefox Firefox

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer vitae adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget ut, dolor. Aenean massa. Cum sociis pretium qui asem. Nulla consequat massa quis.

Popular Post

Sign up for newsletter
[contact-form-7 404 "Not Found"]

Mistral : les éléments réunis pour un débat de qualité

Vaste et étendu tout au long d’un important segment grenoblois de l’A480, le secteur Mistral fait sans doute partie des plus concernés par les travaux. Avec une salle comble et des échanges vivants et argumentés, la réunion publique du 22 mai dernier en a été la preuve.

 

Interactions intelligentes

Avant même l’heure d’entrer dans la salle, les discussions allaient bon train devant les portes en cette fin d’après-midi printanière au cœur du secteur. Puis, le public nombreux s’est installé et la réunion a commencé par une introduction d’Élisa Martin, première adjointe au maire de Grenoble. Émeric Poncet, de la direction des projets urbains à la Métropole, et Pierre Peyrard, directeur du développement et du patrimoine d’Actis sont également intervenus – le premier évoquant les modifications urbanistiques du quartier, et le second à propos de réhabilitations et de constructions immobilières. Car le chantier de l’A480 – Rondeau interagit avec d’autres projets urbains et produira également des changements à proximité immédiate de l’autoroute, comme un talus arboré en pente douce. Ainsi est-il indispensable que les différents acteurs travaillent en bonne intelligence pour aboutir à un résultat cohérent et harmonieux.

 

Spécificités et améliorations

Après avoir présenté le projet dans sa globalité, Christophe Labbé, conducteur d’opérations, s’est attardé sur les spécificités du secteur et les aménagements qui y seront réalisés pour améliorer le cadre de vie des riverains. Abordons sans tarder le sujet principal : la lutte contre les nuisances sonores. Et précisons les principales mesures prévues : un mur antibruit végétalisé qui s’élèvera jusqu’à huit mètres de haut devant le quartier Mistral puis se poursuivra sur une hauteur moins vertigineuse jusqu’au pont de Catane, un revêtement de voirie particulier et une vitesse limitée à 70 km/h. Bien entendu, le progrès esthétique qu’a représenté l’enfouissement de la ligne à haute tension a été souligné, et l’embellissement autant que la sécurisation de la piste cyclable au niveau du diffuseur Louise-Michel ont été mis en évidence. Et pour clore la soirée, est venu le temps des questions et du dialogue, durant lequel certains habitants ont exprimé des inquiétudes, et d’autres des espérances, et où l’on a eu l’occasion de mettre en lumière quelques zones d’ombre.

 

L’équipe AREA