du nouveau dans les travaux

Écrans acoustiques, protéger et intégrer

AREA souhaite inscrire son projet d’aménagement d’A480 en intégrant cet axe au sein du paysage urbain de l’agglomération grenobloise.

Carte de l'implantation du mur acoustique le long de l'autoroute A480 entre  entre Louise Michel et Catane à GrenobleDe la parole aux actes, 6 000 m d’écrans acoustiques sont déployés le long de l’autoroute, contre 900 m auparavant. Ces équipements sont disposés de part et d’autre de l’infrastructure, côté Drac et côté ville. Leur vocation première est bien évidemment d’améliorer considérablement le confort sonore des riverains. Au-delà de cette efficacité, ces écrans sont des éléments d’intégration urbaine et paysagère de premier ordre. Traités différemment suivant que l’on se trouve du côté autoroute ou du côté riverain, il varie aussi suivant le lieu de leur implantation afin d’être en phase avec le paysage.

Zoom sur le secteur Louise-Michel – Catane côté riverain

Sur ce secteur, ce ne sont pas moins de deux types d’écrans différents qui s’enchaînent. Au bord de la bretelle de sortie vers Grenoble en venant de Sisteron et le long de la zone d’activité des Eaux-Claires des écrans acoustique en béton bois de 3,5 m de haut sont installés. Aux abords du quartier Mistral un écran acoustique bifaces est érigé. La protection phonique disposera sur 450 mètres d’une 1re partie (4 mètres de haut) constituée d’un remblai renforcé avec un parement minéral de gabions, sorte de casier de fil métallique rempli de galets. En l’occurrence les galets seront de couleur grise, non sans rappeler la couleur des pierres du Drac, affluent de l’Isère.

Sur la partie supérieure, en terrasse, un ouvrage (4 mètres de haut) type mur en L intégrera une jardinière pour accueillir de la végétation : plantes descendantes et rampantes.
À l’arrière du mur, côté riverain, sera édifié un talus végétalisé, par Grenoble Métropole, permettant d’accueillir un projet paysager composé d’arbustes et d’arbres.

Ce nouvel aménagement permettra d’effacer visuellement l’A480. Côté autoroute les automobilistes auront un premier plan minéral et végétal qui se confondra avec les horizons.

Comment se déroulent les travaux ?

Pour réaliser la 3e voie depuis l’entreprise Umicore jusqu’au site de la DGFIP, il est nécessaire de mettre en place un mur de soutènement qui retiendra la voirie tout en limitant l’emprise. Entre la DGFIP et la bretelle de sortie Catane, le talus existant, suffisamment large, sert de soutènement. Sur ces soutènements, AREA positionne des écrans acoustiques. Ainsi, de Louise-Michel à Catane, la protection phonique est continue.
Après leur pose, les écrans acoustiques seront recouverts provisoirement d’un tissu géotextile pour les protéger des graffitis.

Planning des travaux

  • Travaux de préparation : octobre 2020
  • Construction de remblais à la base de l’écran acoustique : octobre – décembre 2020
  • Fondations de l’écran acoustique : 1er trimestre 2021
  • Pose de l’écran acoustique : 2e trimestre 2021